nous suivre sur Facebook
+ Carnet de rallye – Breslau 2008 – les dernières spéciales

13/11/2010 in Reportages

Jour 6

Jeudi 3 juillet : journée de repos forcé … euh de mécanique

Donc je reprends dans la transition, dans la nuit …

4h20

les résultats après la spéciale : 11ème malgré la casse. Mais Stef n’est pas optimiste quant au départ pour la spéciale suivante.

Moi je dis, la classe … (et le copi ??)

11h35

L’équipe a fait tout ce qu’elle a pu. Ce qui pouvait être soudé l’a été. Le départ va donc être pris. La machine est certes touchée mais elle va s’aligner sur le départ avec du retard donc des pénalités. Mais ce qui compte pour tout le monde et en premier pour cette magnifique équipe de mécano c’est que tout soit fait pour arriver, pour finir ce rallye qui est déjà beau pour nous. Vous avez gagné votre Breslau les gars.

Les liaisons avec le site sont très dures même pas téléphone, les connections irrégulières. A toutes les amis qui les suivent merci de me laisser un mot soit en commentaire soit en mail pour m’expliquer qui est qui en quelques mots que ces quelques pages leur rendent tout ce qu’ils méritent.

pour me contacter

gds_caro@yahoo.fr

17h00

Profitant d’un bon micro-climat informatique, je vous fais partager donc les quelques photos que Stef vient de parvenir à m’envoyer. Le bébé est fatigué. L’équipe aussi. Mais l’énergie est là, intacte.

Au programme des réjouissances : un peu de soudure pour renforcer la barre, réparation du roulement de fusée.

oui je sais, c’est flou mais vous savez la vitesse … c’est un proto tout de même …

Un léger problème de frein, on va pas faire les délicates … c’est un proto tout de même …

à cette heure tout le monde travaille encore.

18h15

coup de fil de Stef … un tantinet énervé … réparation sur une jante par un artisan local. Crevaison immédiate … Non, le démonte pneu n’est pas une méthode recommandée … Il attend encore au bord de la route … La masse non plus.

23h30

Aucune nouvelle ne nous a été donnée sur les échanges diplomatiques avec un spécialiste du pneu polonais … mais de nouvelles photos viennent de migrer entre la Pologne et Montélimar …

Jour 7

Vendredi 4 juillet : la grande journée des bourbiers …

Après une épreuve marathon qui se solde par une casse et du temps perdu pour réparation, après un lendemain où le proto est resté côté atelier alors que les autres s’élançaient … On espérait pouvoir refaire parler un peu le bestiau …

Mais mais mais … La spéciale du jour était une spéciale de navigation qui tentait de perdre les concurrents dans un dédale de bourbiers (mais pourquoi donc les épreuves de navigation ont pour objectif de perdre les gars ??). C’était le jour parfait pour avoir une panne …. d’instrumentation !!!

Donc plus de terrastrip, plus de GPS, donc plus de boussole … donc une tenue de cap qui tenait plus des rites chamaniques ou de la divination que d’une navigation classique …

Donc à la douce joie des bains de boue bons pour la peau délicate de nos héros, s’ajoute celle du jardinage …Le plus chanceux auront vu un Stéphane Valery mouffler enfoui dans la boue (oui il n’a pas résisté ….) -n’insistez ces photos sont trop osées pour être publiées … quoique si vous insistez …

quoi de plus normal …

… qu’un batracien dans une marre finalement !!

Cependant le classement n’est toujours pas publié … mais hier après une journée sans rouler, l’équipe a pris 26h de pénalité et pointait dans les 130 … malgré tout.

Comme d’habitude, le reportage s’étoffera au fur et à mesure des envois de Stef depuis la Pologne …

Classement annoncé le lendemain : 38ème

Galerie de portraits …

Jour 8

Samedi 5 juillet :

9h20

premier coup de fil express depuis la Pologne. La voix dépitée et tendue d’hier a laissé place à un ton plus serein. La spéciale de nav’ sans instrumentation (bel exercice de style s’il en est) n’avait pas été sans effet sur le moral … Mais l’ordre de départ d’aujourd’hui vient d’être donné (et donc le classement …). Malgré tous les déboires techniques, au delà de toute espérance, Girousse/Valery vont partir en 38ème position.

15h30

Le Breslau 2008 est fini. La ligne d’arrivée est passée. Stéphane ne sait pas encore comment ils ont pu arriver sans se retourner, ni comment le proto a pu arriver tout court tant le rythme imposé et les soucis mécaniques ont été importants. La dernière étape a été menée comme un baroud d’honneur en tout cas. Le tout pour le tout. A cette heure aucune idée du résultat final, une fois pris en compte tout les paramètres. Donc il faut s’attendre à tout.

Il est déjà en route pour Paris.

Il faudra donc être un peu patient pour avoir les dernières photos avec lesquelles il est rentré.

20h53

Pour vous répondre à tous en général (et à Tak’ en particulier …), à cette heure Stef est dans un toy**a et roule vers Paris. Il est donc parti avant la publication des résultats que je n’aurai que quand lui les aura (vous suivez ??) si les batteries de son téléphone lui permettent de recevoir et transmettre cette info qui somme toute est un détail maintenant que nous avons le preuve que Stef est capable de faire un rallye sans avoir de problème de roue gauche …

voilà !!!

ah oui … une remarque … il nous faut absolument un partenaire dans le monde de la téléphonie ….

à très bientôt …

Comments are closed.